Cazanovius Jean.

Publié le par didier Le Roux

Cazanovius Jean, (en polonais, Caszanowski,) était un chevalier polonais, qui à la mémorable conférence tenue à Petricow, en 1562, se joignit au parti antitrinitaire. Sandius disait, que ses idées étaient assez identiques à celles de Peter Gonesius, et qu’il prêchait même ses opinions ; mais que par la suite il devint sous-Juge de Lucow. Ce qui suit sont ses travaux.

 

1. Une réponse aux lettres de Calvin pour les Frères polonais, écrite dans les environs de l’année 1563.

 

2. Un livre contre les Trinitaires. En référence de celui-ci, André Fricius Modrevius dit, "Celui-ci et beaucoup d'autres témoignages, les avocats de l'unité de l'essence dans le Père et le Fils, collectés à partir des Ecritures: Mais Bernardino Ochino, l'italien, et notre ami citoyen Jean Cazanovius, ont séparément, et, à mon avis, exactement refusés ces témoignages dans leurs livres."

 

3. Remarques pour élucider la conférence tenue à Petricow en 1565. A cette conférence, furent présents, pour le parti des Unitariens, Grégory Pauli de Brzeziny, Ministre de Cracovie ; Georges Schomann, Ministre de Xionx ; Stanilaüs Paclesius, Ministre de Lublin ; Jean Niemojevius, Juge de Inovladislavia ; Jean Lutomirscius, Castellan de Sieradz ; Stanislaüs Lutomirscius, Supervisieur de Petite Pologne ; Nicolas Sienicius, Marshal de l'Ordre des  Etriers ; et Jérôme Philipovius, Receveur Général du District de Cracovie. Les scribes, ou secrétaires, furent Albert Romaeus, et Jean Cazanovius.

 

(Vidend. Sandii B.A. pp.84-86. Bock, Hist. Ant. T. I . pp. 718, 713.)

 

didier Le Roux

Retour page d'accueil
___________________________________________________________________________________________________________________
Le Roux Didier- Unitariens - © 2006 – 2009 Tous droits réservés
"Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur ".

 

Publié dans biographies

Commenter cet article