Licinius John.

Publié le par didier Le Roux

 

Licinius John, un natif de Namyslaw, ou Namslav, en Prusse Silésie, fut ordonné au ministère, et nommé Pasteur de l'église de Novogrodek, en Lituanie, dans l'année 1593. Sandius disait, qu'il était aussi Recteur des écoles de John Kiszka, Castellan de Wilno, et c'est très certainement les circonstances d'avoir tenu cette fonction, qui l'emmenèrent à composer son "Schéma Aristotelien des Doctrines," qui fut édité par Faust Socin, et publié en 1586, sous le nom dissimulé de Gratianus Prosper.

 

Le 25 janvier 1594, il tint une discussion au sujet de la divinité du Christ, avec Martin Smiglecius, le Jésuite, à Novegrodek, dont un compte de laquelle, du côté des unitariens, fut publié par Joseph Domanovius, et autrement, du côté des catholiques, par Albert Zaionczkowski. Quand les transylvaniens, en 1601, souhaitaient un Ministre, qui comprenait la langue allemande, comme successeur de Erasme Johannis, le synode de Lublin se fixa sur John Licinius, mais soit totalement déclina  la nomination, ou la tint que pour une courte période, et résuma ses devoirs ministériels à Novogredek, où il eut par la suite Michaël Gittichius pour collègue. Il fut jugé indigne de sa fonction par un décret du synode de Novogrodek en 1615, et la sentence fut  confirmée, dans l'année qui suivit, par le Synode de Rakow pour certaines raisons, car l'exécution de celui-ci fut suspendue pour un certain temps. Il n'y a aucun doute, en effet, que la promesse d'amender sa conduite, ainsi qu'il fut toujours maintenu dans sa fonction ministérielle, et dans la communion de l'église, car il fut présent lors du synode de Rakow en 1621, et une mention est faite de lui en temps que frère, dans les Actes du synodes tenus à cette période.

 

En 1624, au Synode de Rakow, il a été fourni un récit, qui fut supporté délibérément par certaines personnes à Slomin, et réclamait que son poste puisse lui être restitué. Après longtemps, en 1630, la sentence longtemps avant prononcée contre lui, par les visiteurs des églises dans le district de Lublin, fut portée à effet, et Licinius se retrouva ôté de sa fonction ministérielle, comme les Actes Synodales l'attestent, pour d'ébriété et mauvaise conduite générale.

 

Dans l'année 1633, cependant, il fut réconcilié avec son église, et de nouveau reçu comme membre de celle-ci, mais le synode statua, que dans le futur, il devrait s'abstenir de ses fonctions ministérielles, par crainte, que lors d'un évènement fautif, un grand scandale se lève.

 

Faust Socin, dans une lettre à Smalcius, datée du 24 juillet 1599, décrit Licinius comme un homme cultivé, et un, qui était très doué pour les écrits théologiques, et les discussions. Il a écrit:

 

1. L'anatomie et l'économie d'un homme Chrétien, 1592, une traduction allemande de laquelle, comme il apparaît des Actes Synodales, fut préparée par John L. Wolzogenius.

 

2. Un court Traité au sujet de la Discussion tenue par les Jésuites à Wilno, 4to. Cette Discussion était probablement celle de l'année 1599.  

 

3. Catalysis, ou Dissolution: contre "La Protection Spirituelle" de Grégory Zarnovocius. 1598.

 

4. Le Schéma Aristotelien des Doctrines, illustré par des exemples théologiques, pour l'utilité des écoles chrétiennes, par Gratianus Prosper. Losk, 1586, 8vo.

 

 5. Un Poste. MS.

 

6. Une réprimande adressée au Ministres Evangéliques, dans le but d'amener une réconciliation avec les Ministres anabaptistes. Celui-ci et tous ses autres travaux publiés, excepté "Le Schéma Aristotelien des Doctrines," qui était en latin, fut écrit en langue polonaise.

Licinius assista Moscorovius et Smalcius en corrigeant la version polonaise du Nouveau Testament, qui fut achevée le 19 février 1606, et publiée en 8 volumes à Rakow durant la même année, et encore en 1620 en 12 mo.

 

(Vident. Sandii B.A. p. 94. Bock, Hist. Ant. T.I. pp. 435-436, 1038. Bibli. Fratr. Polon. T.I. p. 461. Zeltneri Hist. Cryto-Boc. Altorf. p. 348, Not. B. Sinalcii Diar. 1696, apud Zeltni. P. 1181. Morn. de Toulemin de Faust Socin, chapitre 4, p. 335.)

 

 



didier Le Roux

Retour page d'accueil
___________________________________________________________________________________________________________________
Le Roux Didier- Unitariens - © 2006 – 2009 Tous droits réservés
"Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur ".

Publié dans biographies

Commenter cet article