Radecius Valentin.

Publié le par didier Le Roux

 

Radecius Valentin, (en polonais, Radeteki,) était le fils de Matthieu Radecius, et est désigné par Zeltner "Vir perquam facundus." Il était connu parmi les crypto-sociniens d'Altorf sous le nom de Pancratius Eubulus. Il existe une lettre de Faust Socin, écrite le 23 novembre 1603, et qui lui fut adressée en tant que Pasteur de l'église à Clausenbourg et Superviseur des églises unitariennes en Transylvanie. Dans sa dernière fonction il succéda à Matthieu Torotazkai, et la maintint jusqu'à sa mort. Il fut un homme marié, et père d'une famille; et quand Socin lui écrivit la lettre mentionnée ci-dessus, Samuel Niecicius et Michel Gittichius étaient des habitués dans sa maison.

 

Dans le mois d'octobre 1605, il fut nommé Pasteur pour l'Allemagne ou l'église de Saxe à Clausenbourg. Pour une raison qui n'est pas expliquée, il quitta Clausenbourg, et alla à Rakow, le 3 juillet 1608, avec semblerait-il l'intention d'y rester. Pour des raisons d'urgence il fut induit d'y retourner, et d'assumer ses fonctions  ministérielles à Clausenbourg. Il visita de nouveau Rakow, le 5 mars 1612, quelques semaines avant le décès de son père, à une période où il eut de fortes chutes de neiges, ce qui bloqua les routes, et donc rendues impraticables pour voyager.

Smalcius fit une allusion particulière de cela dans son Diary; et disait, que Radecius retourna en Transylvanie avant que l'hivers soit avancé. A cette période, il était toujours Ministre en Allemagne ou l'église de Saxe à Clausenbourg, et il poursuivit sa fonction jusqu'à sa mort, qui survint dans l'année 1631. Nous l'apprenons du Manuscrit des Actes Synodales, dont le Sénat de Clausenbourg, à un moment dans le cours de cette année, informa le synode de Rakow de son décès, et formula une demande de quelqu'un de le prendre en charge et de la congrégation sur laquelle il présida.

 

Il ne publia rien de lui-même, mais peu d'années après sa mort, il apparut deux petites pièces de lui, portant les titres suivants:

 

1. Une procédure pour administrer le Repas du Seigneur, à laquelle il est annexé une réponse à certaines questions…

 

2. Une prière matinale et de soirée. Ces deux travaux furent édités à Clausenbourg, par Georges Abrugie, 1638, en 8 volumes. Zeltner établi, que le mode d'administration du Repas du Seigneur, était similaire  à celui adopté par les cryto-sociniens à Altorf.

 

3. Il est mentionné dans les Actes Synodales, que Radecius envisageait la composition d'un travail, pour être intitulé, "Agendorum Ecclesinsticorum Syntagma;" mais il n'est pas apparu pour qu'il  compléta cette entreprise durant sa vie. Par la suite, Peter Morscovius écrivit un travail élaboré sur le sujet de la discipline ecclésiastique, duquel un compte il fut donné une partie subséquente de ce présent travail.

 

 


didier Le Roux

Retour page d'accueil
___________________________________________________________________________________________________________________
Le Roux Didier- Unitariens - © 2006 - 2009 Tous droits réservés
"Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur ".

 

Publié dans biographies

Commenter cet article